FullTimeTrader
Long

USDCAD- bullish bat after bad USD news

FX:USDCAD   U.S. Dollar/Canadian Dollar
431 5 5
The price is close to strong D1 and W1 support, i expect a rebound here. This bat may work well.
Most important we are going along with the main bullish trend .
Tomorrow we have rate statement news for the CAD, so be carefull and always protect your trade.

Best regards.
fx1
2 years ago
The B does not touch 0.50 ?
Reply
FullTimeTrader fx1
2 years ago
Check your rules, the B is between 0.38 and 0.8860
Reply
fx1 FullTimeTrader
2 years ago
Thanks for clarifying.Different rules are used by different traders. Its just that i use the .50 one so i asked the question.
Reply
GriffinMuchina
2 years ago
1.23792 could be the potential reversal zone.
Reply
CONTRAT DE LICENCE LOGICIEL MICROSOFT AVEC LE FABRICANT D’ORDINATEURS OU L’INSTALLATEUR DE LOGICIELS, OU MICROSOFT
WINDOWS 8.1
Nous vous remercions d’avoir choisi un ordinateur sur lequel est préinstallé, ou mis à jour avec, le logiciel Windows 8.1 de Microsoft. Le présent Contrat de Licence constitue un contrat entre vous et le fabricant d’ordinateurs ou l’installateur de logiciels qui distribue Windows 8.1 avec votre ordinateur ; si vous obtenez ce logiciel sous la forme d’une mise à jour Windows 8 via le Windows Store, il s’agit alors d’un contrat entre vous et Microsoft Corporation (ou, en fonction du lieu où vous vivez, l’un de ses affiliés). Le présent contrat décrit vos droits d’utilisation du logiciel Windows 8.1. Nous avons structuré le présent contrat en deux parties dans un souci de commodité. La première partie se présente sous forme de questions réponses, suivies par les Conditions supplémentaires et la Limitation de Garantie, plus détaillées. Vous devez lire l’ensemble du contrat, y compris les liens, car tous les termes sont importants et constituent ensemble le présent contrat, qui s’applique à vous. Vous pouvez consulter les termes liés en collant le lien dans la fenêtre de votre navigateur une fois le logiciel en cours d’exécution. Les Conditions supplémentaires contiennent une clause d’arbitrage contraignante et une renonciation aux actions collectives. Si vous résidez aux États-Unis, ces clauses limitent vos droits et recours en cas de litige avec le fabricant d’ordinateurs, l’installateur de logiciels ou Microsoft, et doivent donc être lues attentivement.
En acceptant le présent contrat ou en utilisant le logiciel, vous acceptez tous ces termes et consentez à la transmission de certaines informations pendant l’activation du logiciel et l’utilisation des services Internet qui y sont associés. Si vous n’acceptez pas les termes du présent contrat et refusez de vous y conformer, vous n’êtes pas autorisé à utiliser le logiciel ni ses fonctionnalités. Vous pouvez contacter le fabricant ou l’installateur afin de connaître ses modalités de retour des marchandises, et retourner le logiciel ou l’ordinateur pour obtenir un remboursement ou un avoir. Vous devez vous conformer à ces modalités, qui peuvent exiger que vous retourniez le logiciel avec l’ordinateur sur lequel il est installé pour obtenir un remboursement ou un avoir, le cas échéant.
Comment puis-je utiliser le logiciel ? Le logiciel n’est pas vendu mais concédé sous licence. En vertu du présent contrat de licence, nous vous concédons le droit d’installer et d’exécuter une copie du logiciel, uniquement sur l’ordinateur avec lequel vous avez acquis le logiciel (l’ordinateur concédé sous licence), afin qu’il soit utilisé par une personne à la fois, sous réserve de votre conformité avec tous les termes du présent contrat. Le logiciel n’est pas concédé sous licence pour être utilisé comme logiciel serveur ni pour un hébergement commercial. Il ne peut donc être utilisé simultanément par plusieurs utilisateurs sur un réseau. Pour obtenir de plus amples informations concernant l’utilisation par plusieurs utilisateurs et la virtualisation, veuillez consulter les Conditions supplémentaires.
Puis-je effectuer une copie de sauvegarde ? Oui, vous êtes autorisé à effectuer une seule copie du logiciel à des fins de sauvegarde, et à utiliser cette copie de sauvegarde comme décrit ci-après.
Puis-je transférer le logiciel à un autre utilisateur ? Vous êtes autorisé à transférer le logiciel directement à un autre utilisateur, uniquement avec l’ordinateur concédé sous licence. Le transfert doit comprendre le logiciel, le justificatif d’achat et l’étiquette de certificat d’authenticité avec la clé de produit si elle est fournie avec l’ordinateur. Vous n’êtes pas autorisé à conserver des copies du logiciel ou toute version antérieure. Avant tout transfert autorisé, l’autre partie doit reconnaître que ce contrat s’applique au transfert et à l’utilisation du logiciel.
Comment fonctionne l’activation sur Internet ? La première fois que vous vous connectez à Internet en utilisant le logiciel, celui-ci contacte automatiquement Microsoft ou son affilié pour confirmer l’authenticité du logiciel et la licence associée à l’ordinateur concédé sous licence. Ce processus dit « d’activation » est destiné à identifier les modifications non autorisées des fonctions de concession de licence ou d’activation du logiciel ainsi qu’à empêcher l’utilisation non autorisée du logiciel, aussi n’êtes-vous pas autorisé à passer outre le processus d’activation ni à le contourner.
Le logiciel recueille-t-il des informations personnelles me concernant ? Si vous connectez votre ordinateur à Internet, certaines fonctionnalités du logiciel se connectent aux systèmes informatiques de Microsoft ou de prestataires de services afin d’envoyer et de recevoir des informations, parfois personnelles. Vous ne recevrez pas toujours une notification de connexion. Si vous choisissez d’utiliser ces fonctionnalités, vous acceptez d’envoyer ou de recevoir de telles informations. Vous pouvez désactiver ou ne pas utiliser plusieurs de ces fonctionnalités.
Quelle utilisation Microsoft fait-elle de vos informations ? Microsoft utilise les informations qu’elle collecte via les fonctionnalités du logiciel pour mettre à niveau ou réparer le logiciel, ou améliorer ses produits et services. Dans certaines circonstances, Microsoft transmet ces informations à des tiers. Par exemple, Microsoft transmet des rapports d’erreur aux fournisseurs de matériel et de logiciel concernés, afin qu’ils puissent utiliser ces informations pour améliorer leurs produits. Vous acceptez que Microsoft, recueille, utilise et transmette ces informations selon les conditions décrites dans la Déclaration de confidentialité de Windows 8.1, disponible à l’adresse (go.microsoft.com/fwlink/?linkid=280262).
Quel est le champ d’application du présent contrat ? Le présent contrat, (y compris les termes du contrat de licence imprimés sur papier accompagnant le logiciel) s’applique au logiciel, au support sur lequel il est fourni (le cas échant) ainsi qu’aux mises à jour, suppléments et services fournis par Microsoft pour le logiciel, à moins qu’ils ne soient soumis à d’autres termes. Il s’applique également aux applications Windows incluses dans Windows, distinctes des fonctionnalités du logiciel. Les termes du contrat de licence des applications standard figurant à l’adresse go.microsoft.com/fwlink/?linkid=246694 (Conditions d’utilisation du Windows Store) régissent les applications préinstallées n’étant pas des applications Windows, à moins que ces applications soient soumises à d’autres termes. Si vous procédez à une mise à jour vers Windows 8.1, les licences concédées pour les applications préinstallées par votre fabricant ou installateur continuent de s’appliquer après la mise à jour.
L’utilisation du logiciel est-elle soumise à certaines restrictions ? Oui. Étant donné que le logiciel n’est pas vendu mais concédé sous licence, le fabricant ou l’installateur et Microsoft se réservent tous les droits (y compris les droits de propriété intellectuelle) n’étant pas expressément concédés dans le présent contrat. En particulier, le présent contrat ne vous concède aucun droit pour, et vous interdit de : utiliser ou virtualiser les fonctionnalités du logiciel séparément ; publier, copier (à l’exception de la copie de sauvegarde autorisée), louer ou prêter le logiciel, transférer le logiciel (excepté dans la limite autorisée par le présent contrat) ; tenter de contourner les mesures de protection techniques contenues dans le logiciel, reconstituer la logique du logiciel, le décompiler ou le désassembler, sauf dans la mesure où ces opérations seraient expressément permises par la réglementation en vigueur dans votre lieu de résidence, nonobstant l’interdiction de ce contrat. Si tel est le cas, vous pouvez faire uniquement ce que la loi vous autorise. Vous n’êtes pas autorisé à utiliser les fonctionnalités Internet ou le Contrôle parental Microsoft d’une manière pouvant interférer avec leur utilisation par une autre personne, ou essayer d’accéder à tout(e) service, donnée, compte ou réseau d’une manière non autorisée.

CONDITIONS SUPPLÉMENTAIRES
1. Droits concédés par la licence et utilisation par plusieurs utilisateurs
a. Ordinateur. Dans le présent contrat, « ordinateur » fait référence à un système matériel (physique ou virtuel) doté d’un dispositif de stockage interne capable d’exécuter le logiciel. Une partition matérielle ou lame est considérée comme un ordinateur. Le logiciel est concédé sous licence pour être exécuté sur un seul processeur sur l’ordinateur concédé sous licence.
b. Versions multiples. Le logiciel intègre des versions multiples (telles que les versions 32 bits et 64 bits), mais vous n’êtes autorisé qu’à installer une seule de ces versions.
c. Multiplexage ou concentration des connexions. Le matériel ou le logiciel que vous utilisez pour le multiplexage ou la concentration des connexions, ou pour la réduction du nombre de dispositifs ou utilisateurs accédant au logiciel ou l’utilisant, ne réduit pas le nombre de licences dont vous avez besoin. Vous ne pouvez utiliser ce matériel ou logiciel que si vous disposez d’une licence pour chaque copie du logiciel que vous utilisez.
d. Connexion de dispositifs. Vous êtes autorisé à connecter un maximum de vingt (20) autres dispositifs au logiciel installé sur l’ordinateur concédé sous licence pour utiliser les services de fichiers, les services d’impression, les services internet (IIS), le partage de connexion Internet et les services de téléphonie sur l’ordinateur concédé sous licence. Vous êtes autorisé à connecter un nombre quelconque de dispositifs au logiciel installé sur l’ordinateur concédé sous licence pour synchroniser les données entre les dispositifs. Le présent article ne vous concède néanmoins pas le droit d’installer le logiciel ni d’utiliser sa fonctionnalité principale (autre que les fonctionnalités énumérées dans le présent article) sur ces autres dispositifs.
e. Utilisation dans un environnement virtualisé. Si vous utilisez un logiciel de virtualisation pour créer un ou plusieurs ordinateurs virtuels sur un système matériel unique, chaque ordinateur virtuel est considéré, tout comme l’ordinateur physique, comme un ordinateur distinct pour les besoins du présent contrat. La présente licence vous autorise à installer une seule copie du logiciel sur un ordinateur, qu’il soit physique ou virtuel. Si vous souhaitez utiliser le logiciel sur plusieurs ordinateurs virtuels, vous devez obtenir des copies séparées du logiciel ainsi qu’une licence distincte pour chaque copie. Le contenu protégé par une technologie de gestion des droits numériques ou par une autre technologie de chiffrement de volume complet peut s’avérer moins sécurisé dans un environnement virtualisé.
f. Accès à distance. Le logiciel contient des technologies Bureau à distance et Assistance à distance.
· Bureau à distance. Le Bureau à distance ou des technologies similaires sont concédées sous licence pour une utilisation sortante depuis cet ordinateur. Le Bureau à distance vous permet d’accéder depuis cet ordinateur à certaines éditions du logiciel Windows exécutées sur un ordinateur hôte acquis sous licence séparément.
· Assistance à distance. Vous pouvez utiliser l’Assistance à distance ou des technologies similaires sans obtenir de licences supplémentaires pour le logiciel. L’Assistance à distance permet à un utilisateur de se connecter directement à l’ordinateur d’un autre utilisateur, généralement pour corriger des problèmes.
2. Arbitrage exécutoire et renonciation aux actions collectives
a. Application. Si vous résidez aux États-Unis, le présent article 2 s’applique à tout litige, À L’EXCEPTION D’UN LITIGE RELATIF À L’APPLICATION OU À LA VALIDITÉ DE VOS DROITS DE PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE OU À CEUX DE MICROSOFT, DU FABRICANT OU DE L’INSTALLATEUR OU DE SES CONCÉDANTS. Litige fait référence à tout(e) litige, action en justice ou autre différend entre vous et le fabricant ou l’installateur, ou entre vous et Microsoft, au sujet du logiciel (y compris son prix) ou du présent contrat, à titre contractuel ou délictuel, au titre de la garantie, d’une loi, règlementation, ordonnance ou en vertu de tout principe légal ou équitable. « Litige » aura le sens le plus large possible autorisé par la loi.
b. Notification de litige. En cas de litige, vous ou le fabricant ou l’installateur ou Microsoft devez adresser à l’autre partie une Notification de litige écrite, indiquant le nom, l’adresse et les coordonnées du contact de la partie signifiant cette notification, ainsi que les faits à l’origine du litige et la réparation demandée. Veuillez l’envoyer par courrier au fabricant ou à l’installateur, à l’attention du : LEGAL DEPARTMENT (SERVICE JURIDIQUE). Adressez une Notification de litige à Microsoft Corporation (« Notice of Dispute with Microsoft to Microsoft Corporation »), à l’attention de : LCA ARBITRATION, One Microsoft Way, Redmond, WA 98052-6399. Un formulaire est disponible sur le site go.microsoft.com/fwlink/?linkid=245499. Le fabricant ou l’installateur ou Microsoft enverra une Notification de litige à votre adresse postale aux États-Unis, le cas échéant, ou à votre adresse électronique. Vous et le fabricant ou l’installateur ou Microsoft devrez tenter de résoudre tout litige à l’amiable, dans les 60 jours suivant la date d’envoi de la Notification de litige. À l’expiration du délai de 60 jours, vous ou le fabricant ou l’installateur ou Microsoft pourrez entamer une procédure d’arbitrage.
c. Tribunal d’instance. Vous pouvez également soumettre tout litige au tribunal d’instance de votre lieu de résidence ou du pays où est situé le siège du fabricant ou de l’installateur, si ce litige remplit toutes les conditions pour être réglé dans un tel tribunal. Vous pouvez avoir recours à la cour des petites créances que vous ayez ou non tenté préalablement de résoudre le litige à l’amiable.
d. Arbitrage exécutoire. Si vous et le fabricant ou l’installateur ou Microsoft êtes dans l’incapacité de résoudre tout litige à l’amiable ou auprès du tribunal d’instance, le litige sera soumis à une procédure d’arbitrage régie par la loi fédérale d’arbitrage (« Federal Arbitration Act » ou « FAA »). Vous renoncez à votre droit de porter quelque litige que ce soit (ou de participer à quelque action en justice que ce soit en tant que partie ou membre d’une action collective) devant un tribunal où siège un juge ou jury. Tous les litiges seront résolus par un arbitre neutre, dont la décision sera sans appel, à l’exception d’un droit d’appel restreint en vertu de la FAA. Tout tribunal ayant compétence sur les parties pourra faire exécuter la sentence arbitrale.
e. Renonciation aux actions collectives. Toute procédure visant à résoudre tout litige auprès de tout tribunal sera engagée uniquement à titre individuel. Ni vous, ni le fabricant, l’installateur ou Microsoft ne tenterez de résoudre un litige dans le cadre d’une action collective, d’une action intentée par un particulier dans l’intérêt collectif (« private attorney general ») ou de toute autre procédure dans laquelle une partie agit ou se propose d’agir à titre représentatif. Aucune procédure ni arbitrage ne saurait être combiné à un autre sans le consentement écrit préalable de toutes les parties à ces procédures ou arbitrages.
f. Procédure d’arbitrage. Tout arbitrage sera conduit par l’American Arbitration Association (« AAA ») en vertu de ses règles d’arbitrage commercial (« Commercial Arbitration Rules »). Si vous êtes un particulier et utilisez le logiciel à des fins personnelles ou dans le cadre familial, ou si la valeur du litige n’excède pas 75 000 $, quel(le) que soit votre statut et votre utilisation du logiciel, les procédures de l’AAA pour les litiges des consommateurs s’appliqueront également. Pour entamer une procédure d’arbitrage, vous devez soumettre à l’AAA le formulaire de demande d’arbitrage intitulé « Commercial Arbitration Rules Demand for Arbitration ». Vous pouvez demander une audience téléphonique ou physique conformément aux règles de l’AAA. Pour tout litige portant sur une somme n’excédant pas 10 000 USD, l’audience aura lieu par téléphone, excepté si l’arbitre considère qu’une audience physique est justifiée. Pour plus d’informations, consultez le site adr.org ou appelez le 1-800-778-7879. Pour entamer l’arbitrage, soumettez à l’AAA le formulaire disponible sur le site go.microsoft.com/fwlink/?linkid=245497. Vous convenez de n’entamer une procédure d’arbitrage que dans votre pays de résidence ou dans celui où se situe le siège du fabricant ou de l’installateur (ou dans le Comté de King, Washington, États-Unis, si le litige est entre vous et Microsoft). Le fabricant ou l’installateur convient d’entamer une procédure d’arbitrage uniquement dans votre lieu de résidence. L’arbitre peut vous accorder les mêmes dommages et intérêts qu’un tribunal. L’arbitre peut rendre un jugement déclaratoire ou prononcer une injonction en votre faveur uniquement à titre individuel, et uniquement dans la mesure requise pour satisfaire à votre demande.
g. Honoraires et frais d’arbitrage.
i. Litiges portant sur des sommes n’excédant pas 75 000 USD. Le fabricant ou l’installateur remboursera rapidement vos frais de dossier et règlera les honoraires ainsi que les frais de l’arbitre et de l’AAA. Si vous rejetez la dernière offre de règlement écrite du fabricant ou de l’installateur faite avant la désignation de l’arbitre (« dernière offre écrite »), et si la décision rendue par l’arbitre (appelée « sentence ») vous accorde davantage que la dernière offre écrite, le fabricant ou l’installateur devra : (1) payer la somme la plus élevée entre la sentence et 1 000 USD ; (2) payer deux fois vos frais d’avocat d’un montant raisonnable, le cas échéant ; et (3) rembourser les frais (y compris les honoraires et frais des experts) raisonnablement encourus par votre avocat pour enquêter, établir et défendre votre demande d’arbitrage. L’arbitre fixera les montants.
ii. Litiges portant sur des sommes supérieures à 75 000 USD. Les règles de l’AAA régissent le paiement des frais de dossier ainsi que les honoraires et frais de l’AAA et de l’arbitre.
iii. Litiges portant sur tout autre montant. Pour toute procédure d’arbitrage que vous engagez, le fabricant ou l’installateur demandera le remboursement des honoraires ou frais de l’AAA ou de l’arbitre réglés par lui, ou encore de vos frais de dossier, uniquement si l’arbitre juge la procédure abusive ou indûment engagée. Pour toute procédure d’arbitrage engagée par le fabricant ou l’installateur, celui-ci règlera la totalité des frais de dossier ainsi que les frais et honoraires de l’AAA et de l’arbitre. Il ne vous réclamera pas le remboursement des honoraires ou frais de son avocat. Les frais et honoraires ne sont pas comptabilisés dans la somme sur laquelle porte le litige.
h. Les réclamations ou litiges doivent être déposés dans l’année. Dans toute la mesure permise par la réglementation applicable, toute réclamation ou tout litige auquel l’article 2 s’applique doit être déposé(e) dans l’année au tribunal d’instance (article 2.c) ou pour arbitrage (article 2.d). La période d’un an commence quand la réclamation ou le litige a pu être déposé pour la première fois. Si la réclamation ou le litige n’est pas déposé dans l’année, il est alors prescrit de façon définitive.
i. Indépendance des clauses. Si la renonciation aux actions collectives de l’article 2.e s’avère illégale ou inopposable à tout ou à des parties d’un litige, l’article 2 (arbitrage) ne s’appliquera pas à ces parties. Ces parties seront alors disjointes et traitées dans une cour de justice, les parties restantes poursuivant la procédure d’arbitrage. Si une autre stipulation de l’article 2 s’avère illégale ou inopposable, cette stipulation sera disjointe, le reste de l’article 2 demeurant valable et pleinement applicable.
j. Microsoft en tant que partie tierce ou bénéficiaire tiers. Si Microsoft est le fabricant d’ordinateurs ou si vous obtenez le logiciel sous la forme d’une mise à jour vers Windows 8 via le Windows Store, Microsoft est une partie au présent contrat. Sinon, Microsoft Corporation n’est pas une partie au présent contrat mais un bénéficiaire tiers du contrat conclu entre vous et le fabricant et l’installateur, en vue de la résolution des litiges à l’amiable et par arbitrage. Si le litige est entre vous et Microsoft, Microsoft convient de faire tout ce que le fabricant ou l’installateur convient de faire en vertu de l’article 2, et vous convenez de faire à l’égard de Microsoft ce que l’article 2 vous impose de faire à l’égard du fabricant ou de l’installateur. Vous pouvez entamer une procédure d’arbitrage ou une action en justice auprès d’un tribunal d’instance à l’encontre de Microsoft dans votre lieu de résidence ou dans le Comté de King, État de Washington, États-Unis.
3. Compétence législative
Les lois de l’État ou du pays où vous résidez régissent l’ensemble des réclamations et litiges concernant le logiciel (y compris son prix) ou le présent contrat, notamment les réclamations pour manquement aux termes du contrat, les réclamations fondées sur les lois fédérales ou nationales en matière de protection des consommateurs, de concurrence déloyale, de garantie implicite, d’enrichissement injuste et de délits, si ce n’est que la FAA régit toutes dispositions relatives à l’arbitrage. Si vous avez acquis le logiciel dans un autre pays, les lois de ce pays s’appliquent. Le présent contrat décrit certains droits légaux. Vous pouvez bénéficier d’autres droits, y compris des droits des consommateurs, prévus par les lois de votre État ou pays. Vous pouvez également bénéficier de certains droits à l’égard de la partie auprès de laquelle vous avez acquis le logiciel. Le présent contrat ne modifie pas ces autres droits si les lois de votre État ou pays ne le permettent pas.
4. Activation
a. Autres informations sur l’activation. Ce logiciel vous informe si la copie installée du logiciel bénéficie d’une licence appropriée. Pendant l’activation, le logiciel envoie des informations sur le logiciel et votre ordinateur à Microsoft. Ces informations incluent la version, la langue et la clé de produit du logiciel, l’adresse IP de l’ordinateur et des informations dérivées de la configuration matérielle de l’ordinateur. Pour plus d’informations sur l’activation, consultez le site go.microsoft.com/fwlink/?linkid=280262. Si l’ordinateur concédé sous licence est connecté à Internet, le logiciel se connecte automatiquement à Microsoft pour être activé. Vous pouvez également activer le logiciel par Internet ou téléphone. Dans les deux cas, des frais de communication peuvent s’appliquer.
b. Réactivation. Il est possible que vous deviez réactiver le logiciel si des modifications sont apportées à vos composants informatiques ou au logiciel.
c. Échec de l’activation. Pendant l’activation ou la réactivation en ligne, si les fonctions de licence ou d’activation du logiciel sont déclarées contrefaites, sans licence appropriée ou incluent des modifications non autorisées, l’activation échouera et le logiciel tentera de se réparer en remplaçant tout logiciel Microsoft altéré par un logiciel Microsoft authentique. Le logiciel vous informe si la copie installée du logiciel ne bénéficie pas d’une licence appropriée ou contient des modifications non autorisées. En outre, vous pouvez recevoir des rappels pour acquérir une copie sous licence appropriée du logiciel. Vous ne pourrez peut-être pas obtenir certaines mises à jour ou mises à niveau auprès de Microsoft si votre copie du logiciel est déclarée sans licence appropriée.
d. Personnalisation. Certaines des informations collectées pendant l’activation sont envoyées à Microsoft après l’activation afin de vous fournir des services personnalisés. Par exemple, des services tels que le Rapport d’erreurs Windows et le Windows Store envoient certaines de ces informations afin de fournir des services personnalisés pour le type de matériel informatique qui exécute ce logiciel. De même, le service des comptes de Microsoft peut également envoyer certaines informations dans le but de faciliter la création de nouveaux comptes Microsoft. Des informations supplémentaires sont disponibles sur le site go.microsoft.com/fwlink/?linkid=280262.
5. Fonctionnalités Internet ; Confidentialité
Certaines fonctionnalités logicielles utilisent des protocoles Internet qui transmettent à Microsoft (ou ses fournisseurs ou prestataires de services) des données informatiques telles que votre adresse IP, le type de système d’exploitation, le navigateur, le nom et la version du logiciel que vous utilisez, ainsi que le code linguistique de l’ordinateur sur lequel vous avez installé le logiciel. Microsoft utilise ces informations pour mettre à votre disposition les fonctionnalités Internet, conformément à la Déclaration de confidentialité de Windows 8.1 consultable sur le site go.microsoft.com/fwlink/?linkid=280262 et aux informations qui sont susceptibles de vous ê